Synopsis

Synopsis Gilles Baumont (télécharger)

Plusieurs décennies de photographies se succédèrent puis arrivât “ les miroirs  ” et enfin, vint, La Loire

En 2002 sont nées les premieres images montrant la vibration de l’air. Le “au-delà” des limites de la terre.  Un jour, cherchant des étoiles, face à l’océan, j’ai trouvé le moyen de m’évader de la pesanteur terrestre. Il était vain de chercher à s’envoler. Il suffisait simplement, de s’allonger sur le sable, regarder l’horizon doucement s’effacer. Se laisser envahir par la profondeur de l’Espace. Le résumé de ce premier périple dans le ciel se lit dans mon travail : Le bord de la Terre (100 images Noir & Blanc), une première voie.

Fort de cette expérience, j’ai décidé en 2005 d’aller plus haut, plus loin. Pour la première fois, il me paraissait nécessaire de photographier en couleur. Une grande première. Ces vibrations supplémentaires me semblaient indispensables pour prouver au “regardeur” qu’il n’était pas si difficile de s’extraire du temps, tout naturellement… l’espace d’un court instant. Pendant deux ans, j’ai préparé ce deuxième vol :Le bord du Ciel. J’ai rapporté de ce voyage dans l’espace plus d’une centaine de souvenirs en couleur.À fur et à mesure de mes conquêtes, je m’apercevais que chaque chose autour de moi était capable, une fois apprivoisée, de m’aider à prouver que MA vérité était accessible et visible.

En 2006, j’ai pris mon temps et j’ai observé les arbres respirer au fond de l’espace. Vous le verrez dans : “La lumière du vent”.Ce travail m’a renvoyé à mon enfance quand, allongé dans les herbes, j’observais les nuages filer puis se fondre dans le blanc du soleil.

Je jouais avec la lumière, il était temps de jouer dans la nuit. Été 2007 je suis parti, de l’autre côté, en traversant le cœur de la forêt, à la recherche des frissons de mon enfance. J’ai rapporté de cette promenade une trentaine d’images: Les Dents de Lait de la Lune.

Tu t’endors, petit faon

Tu dodelines et tu dors

Enrobé des volutes de la brume

Tu déambules

Par-delà les dunes

Un tourbillon du vent t’escorte

Des grands arbres frissonnent

Ton cœur frémit

La lune, dans la forêt, te sourit

Aujourd’hui c’est jeudi

Bonjour petite souris !

J’en ai profité pour surprendre les personnages des contes de mon enfance qui peuplaient mes nuits. J’en ai rapporté 3 images composées : “Peur du Loup ?”.

2010, Les âmes sensibles

L’imaginaire, celui qui décrypte les signes…

Nous entrons dans le troisième millénaire, mais nous avons toujours la nostalgie des liseurs de signes d’autrefois. Le signe rend plus claire la place mystérieuse de l’homme dans le monde.Alexandre le Grand qui a conquis le quart de monde, ne prenait aucune décision sans consulter les signes ; forme des nuages, entrailles de poulets, cailloux sur la plage. Chaque forme révèle une âme cachée, une présence malicieuse, subtile ou agressive… Toute forme est porteuse d’un message muet qu’il faut décrypter.le photographe la reconnaît et lui donne la parole.

Antoine George

Écrivain

Après cette petite “récréation”, les Âmes sensibles” réalisée en 2009, déjà 2010 il était temps de trouver un autre chemin pour voyager dans le ciel, peut-être simplement en flânant sur le bord de la Terre, des étoiles plein la tête. Notre terre serait elle le miroir du Ciel ? C’est la réponse que je cherche aujourd’hui, à travers mon nouveau travail :Les Constellations.

Chaque image qui compose le tableau est déterminée par les méridiens célestes. En scrutant la terre comme un astronome traverse la profondeur du cosmos, je m’envole à la recherche de mes étoiles. L’assemblage des carrés de ciel permet une nouvelle lecture de la mythologie.

Les chassis-presse qui contiennent les images participent totalement à leur lecture. Au delà du temps, placé horizontalement face au ciel, les cadres ressuscitent leur vision du monde. Fabrique leur photo-synthèse, leur résumé du temps…

La naissance des Mondes… “ Mythologie de l’Estran ”

2011…Une suite, sans doute, des “Âmes Sensibles”. Bercé par le bruit des bulles  d’écume qui roulent, pétillent puis disparaissent dans les profondeurs du sable, je pars à la rencontre de personnages aussi riches que mystérieux…