Presse

À propos de l’exposition Galerie Confluence

M.E.(brut) #039

Décembre 2014

AU COMMENCEMENT

Gilles Baumont

Mythologie de l’Entrant #1

6 novembre / 23 décembre 2014

Les photographies de Gilles Baumont font entrer l’espace maritime en écho avec les

constellations, autre grand sujet de son travail. La mise en résonance du monde

terrestre avec l’organisation cosmique est en effet un des principes centraux de

construction de ses photographies.

En cela, ce photographe appartient à l’univers de pensée de la Grèce ancienne, à

son espace mythologique, à ses lieux peuplés de dieux. La coquille de nacre est le

creuset où naît la beauté, celle de la Vénus anadyomène ( « surgie des eaux ») dont

l’image sest déclinée de l’Antiquité à Botticelli, celle d’Aphrodite fille de l’écume

(aphros) mais dite aussi « la céleste » (ourania). Aphrodite est d’ailleurs sans doute

une évolution grecque de la déesse mésopotamienne Astarté, reine du ciel étoilé :

c’est au coeur de cette nébuleuse de connexions entre le céleste et l’aquatique que

s‘installe l’univers visuel de Gilles Baumont. Plus près de nous, la tradition chrétienne

sest aussi emparée de la nacre pour en fabriquer des chapelets, hommages à la

virginité de Marie, elle-même nommée « Maris Stella» (étoile de la mer) et

protectrice des navigateurs

Cette photographie nous ramène à l’origine de limage, à la blancheur océanique et

cosmique qui précède la naissance des dieux.

Bruno Noury



Réponses Photo (télécharger)