IMG_6793

“Miroir, eau, joli miroir dis-moi qui est le plus beau,

le plus haut, le plus oh”.

Dit le chêne au bœuf ombrageux qui pataugeait

dans les herbes gorgées des nuages verts de gris oxydés par l’hiver.

“Par Saint-Sébastien, par tous les Saints, je n’en ai que faire”,

beugla l’énorme bête puis…

Elle inspira profondément puis soupira.

Alors, seulement, l’arbre frissonna.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires